Petite balade en Corée

Journal de bord de mon voyage 2013

10 juin 2013

10 juin parc national de Songnisan

Classé dans : Non classé — bilbodelacomte @ 14 h 01 min

Journée de transfert vers le centre de la Corée. Je me suis levé trop tard mais bon. Je suis finalement arrivé à la gare routière. C’est un vrai capharnaüm, il me faut d’abord trouver le bon guichet : escalier, couloir, hall…on m’indique la voie. Puis trouver le bon car un chauffeur veut s’amuser et me dit que je peux prendre le bus de Sengiu qui est entre les deux. Je m’aperçois qu’il s’est un peu moqué de moi et que mon bus à un autre numéro. La vendeuse me donne un billet pour dans dix minutes ça va être  chaud. En plus elle me tend un billet avec une orthographe différente de celle de mon guide je comprend plus rien lol

Heureusement qu’un jeune homme me guide et m’amène vers la passerelles  : re Escalier, hall je descend les escalier et enfin me voilà dans le bus. Le chauffeur est un rustre lol.

Je sors enfin de Séoul, je vois défilé la ville par le fleuve c’est sympa c’est une vision inédite.

Je ne sais pas trop pourquoi je suis venu ici. Surement parce que les parcs nationaux de corée sont réputés où qu’un tou opérateur y emmène ses clients…? Non en fait c’est pour voir le Boudha géant plaqué or est marché dans la montagne à la découverte des tempes. Ça me rappelle un peu la région de Sendai et les balade que j’y ai faite.

La ville de Sengiu est comme toutes les villes coréenne, colorée, « hyper urbanisée » et moderne, mais on s’y arrête que quelques instants. J’arrive dans une bourgade paumée au pied des montagnes du parc. Ici il y a une grande rue avec des commerces et des restaurants et des hôtels pour la plupart vide, Nous ne sommes d’ailleurs que trois à être descendu à cet arrêt et je croise essentiellement des vieux et quelques couples en balade Hors saisons.

Rien n’est écrit en anglais et je galère un peu à trouver mon hôtel alors que c’est pas bien grand, je rentre dans l’un d’entre eux croyant reconnaître les idéogrammes mais je me fait encore balader, le gars me dit si si vous êtres bien au bon endroit alors que je lui montre le guide..Finalement je relis et décide que décidément c’est pas celui là, je pars et il se marre. Sa femme au comptoir n’avait pas vraiment l’air de se marrer…

Il était à deux pas avec un tenancier qui ne parle pas lui non plus le moindre mot d’anglais, ça devient difficile, mais me voilà je suis arrivé j’ai posé mes affaires dans une chambre au goût douteux, disons à la décoration grand-mère des années 70.

J’ai cru que je n’arriverai pas à me connecter dans ce bled, mais finalement…Je suis en train d’écrire sur le banc en face du commissariat, la connexion semble bien fonctionner ici alors que prés du parc elle ne marchait pas. Il fait déjà nuit. Le soleil se couche plus tôt ici vers 20H30 et les insectes apprécient mon écran et mes mollets …. mdrr

Au programme de l’après midi randonnée dan les bois et découverte de deux temples. Demain je ne sais pas trop si j’en découvre d’autre ou bouge ailleurs. Mes jambes me font parfois souffrir et la pente est raide pour aller visiter les autres.

Quelques éléments de coûts de la vie :

Un paquet de Marlboro : 1,90 €

Un ticket de métro ; 0,76 €

La chambre à Songnisan : 20 €

Le bus pour arriver ; 11,2 €

Une bouteille d’eau 50cl dans un distributeur : 0,65 €

Un bon repas dans un restaurant : 16,5 € mais hier j’ai payé 11,5 € pour la viande grillé

Voilà c’est pas très cher en fait, mais ça tient aussi d’un euro assez fort par rapport au Wuon… Globalement la vie ne semble pas évidente pour les coréens eux mêmes. La mendicité rare est plus présente qu’au japon et on rencontre beaucoup de vendeurs de trottoirs qui vous proposent tout et n’importe quoi pour dire de ne pas mendier. Et il sont aussi affamé de touriste on ma même proposé un costume sur mesure comme si j’avais une tête à acheter un costume, avec mon sac  à dos mon pantacourt. lol

la visite était sympa et le parcours agréable, je suis allé dans un petit tempe où il a fallut grimper une pente assez dure pour arriver enfin dans un endroit de calme et de paix au beau milieu des bois. Les moines que j’ai croisé régulièrement ne sont pas très avenants, il fixe devant eux ou sont cachés sous leur chapeau. Je dirai globalement que la plupart des coréens que je croise sont assez peu cordiaux et répondent rarement à mes signes. Il en existe quand même des exubérants que j’ai rencontré à Séoul et là un parmi la dizaine que j’ai croisé, un moine ma salué d’un chaleureux hello du haut du temple, et un autre (si ce n’est le même ?) m’a offert une pomme à mon départ. J’ai vraiment apprécié le geste et les quelques instants de calme et de détente dans cette forêt.

Voilà pour le reste vous regarderez les photos sur facebook : L’accès y est public (bilbo de la compté)

 

Laisser un commentaire

 

Cost-effective Shamballa Je... |
Cscgclassesdemer2013 |
Nouvelleviedeaa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fostersiwu
| Sveitalia2013
| hmar02