Petite balade en Corée

Journal de bord de mon voyage 2013

20 juin 2013

Fin du voyage – La Corée : Petit Bilan à chaud

Classé dans : Non classé — bilbodelacomte @ 11 h 19 min

Je suis arrivé à Paris après moult péripéties. Les orages sur la capitale nous ont fait faire du vagabondage aérien audessus de francfort pour attérir à Bruxelles.

Mes impressions sont mitigées :

Après avoir découvert le japon et cet autre monde fait d’idéogrammes, de foules, de mégalopole illuminée et de tempes et de musées, de nourritures immaginative et infinie, du calme et du sérieux des habitants. Le choc culturel fut moins grand.

Une bonne part de la société moderne est la même, si ce n’est que les nouvelles technologies (excepté les smarts phone dont c’est la folie) sont moins présentes.

Par contre la société traditionnelle semble l’être plus, ici pas de bingo et pas trop de casino, mais des personnes plutôt agées qui jouent dans la rue ou les parcs à des jeux traditionnels, ou encore au croquet.

Vu la configuration géographique de la corée, de trés nombreux parcs nationaux, un environnement maritime trés présents et des concentrations urbaines. Les coréens sont des fans de randonnées et j’ai renontrés tout au long de mon voyage, même au coeur des villes de Coréens le sac à dos « North face » et les baton de marche pour une excursion d’une journée dans les environs. Tous ces espaces sont en général accessible à une heure de métro des centres villes.

En qui concerne le boudhisme et les monuments historiques, je n’ai pas non plus était subjugué, peut être aussi du fait d’avoir vu des sites exceptionnels au Japon. Beaucoup d’entre eux ont été détruit plusieurs fois, notamment par les Japonnais avec lesquels la péninsules a été en conflit plusieurs fois. Il y eu même une période ou la militarisation d’une partie des croyants a contribué à l’éviction dans les montagnes de cette pratique. C’est un paradoxe compte tenu du fait que c’est le boudhisme notamment après 576 qui a contribué à forgé une identité nationale et une culture coréenne au moment de la réunification des trois royaume. En contrepartie les églises protestantes et catholiques se sont largement répandues. Résultat des monuments refait à neuf, avec toute kes techniques et l’architecture originale mais qui manque un peu de caché

Pour autant j’ai découvert des espaces naturels de toute beauté, notamment à Songnisam dans les montagnes et la découverte de temple occupé et vivant. A jejudo petite île volcanique et sont volcan éteint remarquable.

L’histoire pour autant reste tout aussi passionnante et possède quelques particularité, tels les tumulis, tombes royales qu’on retrouve à Busan et qui comme les pyramides ont permis de mettr à jour un patrimoine des savoir faire et des objets extraordinaires.

La population qui m’a semblé au premier abord assez distante s’est révélée au contraire tout a fait cordiale. En fait la première impression est liée au fait qu’l ne maitrise que trés peu l’anglais et beaucoup (j’avais déjà noté ça au japon) préfère fuir la rencontre plutôt que d’être confronté à cette difficulté de communication. Au contraire les jeunes qui apprennent l’anglais ou les anglophones m’ont souvent sollicité pour faire connaissance et parler anglais avec moi^..

Problème majeur et corée l’orientation? Les adresses sont notés par blocs plutôt que par ue, les taxis ne connaissent pas les adressent, et quand on sort du métro ou arrive à une arrêt de bus on a trois chance sur quatre de ne pas partir dans la bonne direction. Si on ajoute à cela la difficulté de la langue ca peut donner des cauchemard d’orientation. Enfin dans les villes à Busan ou Séoul dans le métro des jeunes, souvent des filles, vous viennent en aide. L’une d’entre elle était ravi d’utiliser les trois mots de français qu’elle connaissait : Bonjour et bon voyage lol. Bon ce ne m’a pas empéché de prendre le bus, le métro, le train, l’avion et le taxi.

Pour le métro il ne faut pas se tromper de sens, contrairement à Paris ou il suffit de traverser la voie, il faut souvent ressortir et donc payer c’est un peu la galère. Mais comme les bus les annonces sont faites dans toutes les langues ici : le chinois, le japonnais et l’anglais. C’est appréciable pour se répérer.

J’ai loupé plein de choses : Le templestay, la DMZ et les festivals mais le mois de juin est une période vide pour les festivités remarquables. Mon handicap (genou…) m’a également empéché de vivre pleinement certains moments notamme t les balades, il faut tout le temps grimper et je me suis rendu compte de mes capacités limités de fumeurs. Un voyage c’est toujours beaucoup de marche, et si je suis satisfait des chaussures qui m’ont accompagnées ça a été parfois assez dur. Ca l’est d’autant qu’on ne trouve pas son chemin lol.

Voilà pour le moment

18 juin 2013

18 Juin – Last Day in Séoul

Classé dans : Non classé — bilbodelacomte @ 9 h 49 min

Départ pluvieux pour une ou deux heures de transport en commun. Je ne sais vraiment pas quoi faire …? au final je décide d’aller :

1 au Mémorial War Muséum et j’y suis resté près de deux heures c’est sur trois étages et je ne sais pas si j’ai préféré la guerre de Corée et la gloire affichée partout de l’armée nationale victorieuse ou l’unification de la Corée en 576…? En tout cas le monde a pas été très sympa avec les coréens qui ne l’ont pas toujours été lol en témoigne ces bateaux américains et français attaqué (pas en même temps).

Bon quand on cherche un peu bien caché on peut trouver des militaires chinois ou des armes mais de ce coté du conflit c’est vraiment rare. Et puis c’est de la faute à l’ONU si les chinois sont intervenus, dixit Mao, si l’UNF n’était pas intervenu…lol

2 Ensuite départ en zigzag deux changement de métro 3 stations lol, pour découvrir le E market. J’ai découvert qu’un magasin pas bien impressionnant et j’ai renoncé à explorer le quartier et ai été mangé dans un restaurant coréen de la galerie au dessus de la gare. Une soupe sympa avec des bout de lard, des saucisses de francfort, du soja, des champignons blancs et des nodles lol. Entrée bimimpap (je sais plus) riz qu’on mélange avec de la salade et divers condiments.

3. Le Comex, je suis déjà venu dans le quartier, mais il était tard et je n’avais pu explorer un des plus grands centres commerciaux de Corée. C’est un vrai labyrinthe. 5 étages de plus de 600 m² consacrés à la mode féminine…Un espace sony trés ympa oùon peut s’installer dansun fauteil de course pour essayer le dernier jeu de la playstation, un aquarium, un musée, un cinéma multiplex….enfin de quoi passer une journée entière..

La production photographique est pas trop importante aujourdh’ui, j’ai en effet passé la moitié de ma journée de 11heures dans le métro dont 4heures pour aller et venir à Séoul.

Enfin ma proximité avec l’aéroport et mon proprio qui m’emmène directement ça simplifie la vie.

16 juin 2013

16 juin – Jeju SI – Seongsan

Classé dans : Non classé — bilbodelacomte @ 12 h 39 min

Grasse mat du dimanche ce matin. Je file vers le terminal Ferry pour trouver le poste d’information et me renseigner comment voyager autour de l’île. Je dois trouver le terminal de bus et faire deux changements en bus. Bah j’expérimente, ça m’aurait couter le double en taxi, mais pris 5 minutes, des fois je ne sais pas pourquoi j’économise un euro cinquante. Peut être pour essayer les transports en commun c’est sympa aussi.

Ici pas de plan de bus c’est un peu la galère alors pour se repérer pas facile. Je suis donc part vers et Ichulbong un cratère volcanique unique au monde et reconnu (encore une fois lol) une des 7 merveille naturelle par l’unesco. Le long de la route les champs de patates se succèdent entourés de mur grossier de pierre volcanique.  Ce sont les chinois qui ont débarqués comme réfugiés qui ont introduit cette culture.

Après une heure 25 de bus me voici arrivé, pour ne pas me louper j’avais repéré deux jeunes femmes, non pas pour leur charme lol, mais pour l’accoutrement et tout indiqué qu’elles étaient en viré tout comme moi, j’ai donc guetté leur descente et je suis descendu au bon endroit.

Évidemment une foule des grands jours, des cars de chinois, des familles etc…Il fait trés beau le site est magnifique. Je sort mon parapluie/sol pour être à la mode…Non en fait il fait un soleil de plomb et il est 13 h je risque de sérieux coup de soleil, pas trés pratique pour prendre des photos mais enfin c’est très utile pour avoir de l’ombre. L’ascension parait impressionnante, mais elle n’est pas si dure : une demi heure max sur des marches en granit bien taillées. Mais au sommet c’est un peu décevant, en fait avec la plateforme aménagé, on a pas une vue à 360°, mais c’est beau quand même lol

En descendant j’aperçois une crique d’ou parte des bâteaux, je ramasse un peu de sable noir, me met les pieds dans l’eau et attend un peu avant de voir les hayeno (les plongeuses d’ormeau traditionnelles en apnée). Le spectacle est foklorique, j’ai pris une vidéo sympa d’une chanson. Pour une fois j’étais dans le bon timing juste à temps pour voir l’exhibition.

J’ai fait un petit tour en bâteau. 10 000 wuon pas cher en euros mais cher ici relativement au 5 minute que dur le tour et à la difficulté de prendre des photos. Mais qu’est-ce que ca fait du bien après la chaleur assommante de la montée, ma fraicheur du vent marin et des embruns du bâteau à moteur.

Retour à Jeju si sans difficulté, je m’arrête avant le terminal car je voulais voir le Culture and hall center et le média center….pffff lol rien à voir c’est fermé l’un et l’autre : salle de spectacle et lieu d’éducation au cinéma pour l’autre. Mais j’étais pas loin de deux sites culturels.

Arrivé à la Shrine (Porte traditionnelle), j’essaie d’acheter de petits bonshommes typiques mais le gars était pas là, j’aurais du partir avec enfin. Le temple était fermé, je me rabat sur le musée folklorique. Comme d’habitude pas grand chose à voir mais pour 0,80 € ca va, ca passe le temps. Je suis étonné de cette débauche de dépense pour des musée dont l’amplitude est réduite et l’intérêt moyen. Les Coréens qui l’ont fait en même temps que moi n’on passé, comme moi, pas plus d’un quart d’heure dedans.

Enfin retour à pied. Je vois la mer, le port, prend à gauche et décide de suivre mon intuition. Mon hôtel étant au bord de la mer je vais finir par le trouver. Je prend les petites rues et bien m’en a pris. Car je suis tombé direct dessus. Pour une fois l’orientation ne m’aura pas fait défaut.

Aller je vais devoir y aller il est 19h46 le soleil va pas tarder à se coucher alors je vais essayer de faire quelques photos puis d’aller manger. Je metterai les photos sur facebook après.

15 juin 2013

15 juin – Busan vers Jeju Do

Classé dans : Non classé — bilbodelacomte @ 15 h 18 min

Hier j’ai découvert Busan et ses plages. Un espace extraordinaire de lumières à la nuit tombée, le pont lumineux traversant la baie.  Je me suis baigné les pieds mais pas plus, c’est beaucoup trop tôt dans la saison. Je me suis arrêté mangé une spécialité que j’aime bien le porc grillé et suis tombé sur des convives plutôt sympa qui  m’ont payé un coup de l’alcool local.

L’hôtel au 8eme étage était sympa, surtout pour la vue sur la mer et la baie traversée de son pont lumineux, mais je me suis battu avec un moustique qui a quand même réussi a me faire une bonne douzaine de piqure.

Ce matin ce n’était qu’un mauvais souvenir. Je suis parti de l’hôtel et avec de la chance il y avait un starbuck juste en dessous de l’hôtel. C’est là que j’ai fait la sympathique connaissance d’un couple de Coréen dont le mari parlait très bien anglais. On a sympathisé et il m’a aidé a réservé mon hôtel et m’a indiqué ou trouver le marché au poisson. Après m’avoir offert une énorme banane nous nous sommes quittés en échangeant nos comptes facebook. Et voilà j’ai un nouvel ami coréen lol

Le marché au poisson est vraiment un endroit étonnant. Ici comme ailleurs tout le monde vend quelques choses. J’ai vu des vendeurs de chaussettes et même, c’est un comble, un vendeur de viande et de poulet perdu parmi tous ces poissons. Le pire que j’ai vu c’est peut être ces anguilles écorchées dont une bougeait encore, peut être pour démontrer leurs fraicheurs. En tout cas il y avait tout et des bestioles que je n’avais jamais vu. On pouvait également manger du poisson grillé, des soupes de poissons et des sashimis mais moi à cette heure là c’était trop tôt lol.

Une fois la visite terminé je reprend le métro, pour récupérer mon sac que j’avais laissé à mi-parcours entre l’hôtel et le marché aux poissons et je file à  l’aéroport, deux changement à faire et une navette spéciale pour l’aéroport en voie aérienne.

Je n’avais évidemment pas de réservation. Je me suis posé et consulter le guide pour voir les compagnie les moins chers et au final j’ai choisi le deuxième pris à quelques euros près car le départ était dans l’heure : 15h00 une heure plus tard j’atterrissais et peu à près j’étais à l’hotel. PLutôt neuf de l’extérieur comme beaucoup il est un peu défraichis à l’intérieur. J’ai certes un ordinateur et un écran plat Samsung. mais le style rétro à l’européenne et si kitch qu’il n’ont même pas mis de lampe dans l’abat-jour qu’il y a à coté du lit. Enfin j’ai un lit et un toit et 33 € par nuit c’est pas énorme.

Ce qui caractérise d’abord Jeju Do, c »est son climat, au centre le sommet de Corée, un peu plus de mille mètres et des variations journalière importante. Il faisait gris quand je suis arrivé, le soleil à légèrement pointé son nez derrière les nuages et tout à coup une nape de brouillard et tombé avec la nuit.

Il n’y a pas grand chose à voir ici, et malheureusement le  stand d’information ne peuvent pas grand chose pour moi. Ca va être dur demain pour bouger, je vais essayer de me débrouiller. En fait il y a un front de mer sympa et ce soir, petite surprise, un concert live avec des bons musiciens.

Ici la spécialité c’est évidemment le poisson mais après le cochon noir que je ne manquerai pas de goûter demain. Sinon c’est aussi une île aux personnages assez étranges à la tête phallique, il y en a des reproduction un peu partout, célébrant la fertilité ou le machisme des autochtones lol. J’irais peut être les voir c’est une vraie curiosité.

Par contre je ne tomberai pas dans le piège à touriste coréen de ces nombreux parcs à thème un peu bizarre dont un consacré au Sexe et à la Santé, tout un programme, créé par des étudiant coréens coquins surement mais avec des visées éducatives. J’irais peut-être visiter un tunnel de lave mais, ça je le découvrirai demain matin.

Lundi départ pour Séoul en avion directement je pense (l’aller ci valait 55€) .

 

14 juin 2013

14 juin 2013 – BUSAN

Classé dans : Non classé — bilbodelacomte @ 14 h 17 min

Après un départ tranquille. Je me suis levé assez tôt pour aller chercher mes vêtements à la laverie. Et j’ai pris le train pour BUSAN. C’était la première fois que je prenais un train de province. Arrivé à BUSAN, les limites du guide ont encore frappée, les indications sont vraiment floues, les numéros pas toujours bon. Je vais me fendre d’un commentaire au Lonely Planet lol

Enfin je décide de faire appel à un taxi tout aussi perdu que moi, mais au final l’hébergement visé n’était pas ouvert ou n’avait pas de chambre disponible. Au final il me dépose près de motels. Le premier était fermé, le second dans un immeuble au 5eme, personne ne répond et me voici au 6eme dans un hôtel de luxe lol. En fait c’est surtout les prix, il me proposait la chambre à 75000. J’ai négocié et dis que je ne voulais pas plus de 45 000 Wuon (50€). Résultat j’ai eu la chambre à 50 000 soit à 33 euros lol mais c’est discount et le patron m’a déplacé dans une chambre sans baie vitrée, mais la vue est quand même impayable.

Voilà demain j’essaie de passer une nuit en temple et après de prendre l’avion pour la petite ile de ju déo.

Mais là mon ordinateur n’a plus de batterie et je ne sais pas ou le brancher lol

13 juin 2013

13 juin – Gyeongju 2

Classé dans : Non classé — bilbodelacomte @ 16 h 12 min

Journée tranquille aujourd’hui. En fait pas tant que ça, petite balade au Temple de Bulguska et à la grotte Sogkuram qui abrite un des trésor de l’humanité un Boudha en granit parfaitement taillée m’a donné d fil à retordre.

Départ en bus après mon traditionnel déjeuner au Paris Baguette, il y a jamais de croissants lol mais de la délicieuse brioche sucrée. Faut dire qu’à 17 euros la nuit le petit déjeuner n’est pas compris, mais la chambre est tranquille, juste derrière le terminal de bus.

Je croyais que ce serait tranquille mais c’était sans compter les une heure de marche en montée encore une fois, j’ai du faire moult haltes pour soulager mon cœur et mon souffle lol. Mais la balade dans les vois entre les deux sites était sympa si on excepte sa relative difficulté. Mais Boudha se mérite lol surtout un trésor national.

Arrivée sur place un peu déçu car évidemment on ne peut pas faire de photo, heureusement que sur le site il y avait des lampions sympa et j’ai donc acheté des cartes postales et téléchargé une photo sur le net.

J’ai terminé la journée en cherchant un lavomatique qui n’existe pas ici, j’ai donc fait appel à un pressing et ça me coutera un peu plus cher presque 10 €. Mais je n’ai pas le choix j’ai plus rien à me mettre sur le dos. J’ai négocié mes délais elles voulaient me le faire pour le quinze mais j’aurais mes vétements demain à 10heures.

Après avoir trouvé, je suis parti me balader en ville sans appareil photo malheureusement suivant le grès de mes envies. Et j’ai testé une spécialité locale, c’était très bien après la journée d’hier et la matinée de ce matin  de se retrouver dans un DVD studio. J’ai trouvé un film avec une bande sonore en français et je ne l’avais pas vu : cool. Ca fait du bien d’entendre parler français … et de passer un moment de détente vautré dans un canapé dans un home studio, impossible de faire une photo avec mon téléphone mais c’était vraiment cosy. Je m’en souviendrai si j’ai besoin de me reposer par la suite.

Voilà ma journée est terminée. Demain départ pour BUSAN en train cette fois ci. Je pense y passer deux nuit. Une dans un hôtel classique et une autre dans un temple. C’est une tradition locale et une des sectes boudhistes propose une expérience assez inédite à voir.

Après ce sera la petite ile tropicale sur laquelle je passerai surement la fin du voyage. Car je peux rentrer à Séoul directement par l’aéroport. Alors je sais pas si j’y vais en avion ou en ferry, car le voyage dure 12heures…je vous dis ça plus tard…

12 juin 2013

12 juin 2013 – Gyeongju Journée de fous

Classé dans : Non classé — bilbodelacomte @ 15 h 33 min

Levé assez tôt ce matin. Pour une journée de fou, je suis parti pour le parc de Namsam , ses pagodes, boudha de pierre etc.. Mais c’est la montagne et un 1 km peut vouloir dire une heure de grimpe sur des escalier very hard, je n’avais évidemment pas pris à manger.

L’escalade fut assez difficile pour mes capacités de fumeurs, et la balade longue de près de 5heures m’a laissé sur les rotules, le tendons d’Achille droit très endoloris et en prenant ma douche j’ai noté de sérieuse rougeur sur les cuisses, les deux mollets et les deux chevilles. Le frottement du jean et la transpiration n’ont pas fait bon ménage. J’ai vraiment fait un mauvais choix vestimentaire mais je ne m’attendais pas à ce que cette balade soit si sportives et il faisait gris.

Arrivée au premier sommet des femmes pas toutes jeunes en train de manger m’ont offert une petite collation, les mêmes choses que j’avais gouter à Séoul : un gâteau de mais et du thé au fruit rouge trés sucré de quoi requinquer son homme pour un petit moment.

Après ce départ sportif il est déjà 15h quand j’arrive au musée national de Gyengju, le plus beau d’après le guide. En effet les pièces ici sont exceptionnelles puisqu’elles proviennent des Tumuli, les tombes traditionnels des Seigneurs de l’ère  Silla qui ont régné pendant près de 1000 ans. Ce sont des dômes recouvert de pelouse et une des attractions les plus prisées de Corée.

Elles n’ont rien d’exceptionnel et il n’a pas été possible de voir une coupe pour voir comment elles sont bâtis.

Le musée lui est vite expédié, c’est assez décevant non pas pour la beauté des pièces mais pour le coté assez réduit, en effet le plus grand bâtiment central est fermé. Mais au moins il était gratuit.

Après j’ai découvert un petit restaurant japonnais trés sympathique ou un bol de Ramen m’a fait le okys grand bien

Juste derrière un autre site assez remarquable, mais pas de chance ce n’est pas tout à fait l’heure de l’éclosion des lotus.

Aujourd’hui j’ai essayé les taxis c’est vraiment pas cher de 2€ à 4€ la course, quand on est perdu c’est quand même utile.

Demain je fait une petite journée, j’irais voir une grotte célèbre et descendre jusqu’à un temple. C’est une heure de calme dans un bus et une petite balade d’une heure. Après ce sera calme et je dois trouver une laverie automatique. Car avec la chaleur et l’humidité, je consomme pas mal de t shirt et chausettes lol

Voilà j’en dit pas plus ce soir, comme vous pouvez le devinez je suis HS, une bonne journée de 10h non stop

11 juin 2013

11 juin 2013- Gyengju

Classé dans : Non classé — bilbodelacomte @ 4 h 00 min

En attendant le bus de 11H50, j’écris ces quelques lignes. Je pars pour Gyengju l’ancienne capitale du Royaume de Sylla et site archéologique et culturel majeur. Je ne suis pas resté encore une journée à cause du temps et du désert qu’est cette charmante bourgade. J’aurais pu escalader un peu, mais je préfère économiser mes tendons et mon genou.

Je trouverai un hébergement sur place apparemment ils sont nombreux et pas trop chers…… jusqu »‘à ce que je m’aperçoive que rien ne se passe comme pévu !!!

Aujourdh’ui ça a été la galère avec les transports. En partant de Songnisan je demande à un vieux le bus pour aller à Gyeong_ju et il me fait acheter un billet pour Cheong_ju alors que je lui avais montré sur la carte….pfff.  Heureusement je m’en suis rendu compte qu’à l’arrivée en trouvant un air vraiment trop familier…Mais la transcription du guide n’est pas toujours la même et c’est source de nombreuses erreurs, sur mon ticket c’est marqué Kungju au lieu de Gyeonju…?? J’avais pourtant vérifié les idéogrammes. Bah c’est les risques du métier.lol

En fin de compte il est 14h50 et je pars de Cheon_Ju pour enfin Gyeong_ju.et pour au moins trois heures de route ce qui ne me fait pas arriver tôt. Cette fois il y avait un vrai guichet et j’ai montré le nom de la ville avec le guide, j’en suis de quelques centaines de kilomètre en trop… J’aurais passé ma journée dans le bus et il est 18h00 à l’arrivée.

Résultat j’arrive enfin à Gyengju ou devrais-je dire Kunju. J’ai essayé de faire réserver à Cheonju par l’office de tourisme mais c’est impossible de les avoir. Je file quand même en taxi qui se plante une fois pour enfin tomber sur une auberge vraiment typique : un petit pâté de vielles maison style pagode,  ça à l’air super mais tout est  bouclé à clé de tous les cotés. …encore une galère

Je retourne sur mes pas, tandis que je vois un taxi qui s’arrête au même endroit, le mien était déjà reparti. Je remonte en courant pensant rattraper le taxi, mais il s’en va et en sort une Danoise avec son guide lonely planet aussi lol. Je l’informe que c’est fermé et nous voilà dans la même galère. Nous retournons ensemble prés de la station de bus ou sont situé tous les hôtels. C’est un quartier plein de motel et de love hôtel tous les plus originaux les uns que les autres. Au final nous trouvons un motel à 25000 Wuon (Moins de 20 euros). Il est difficile de se faire comprendre par la tenancière : la danoise dont je ne connais pas le prénom, ni elle le mien veut visiter et s’étonne qu’il n’y est pas de draps. Moi pas vraiment j’ai déjà dormis dans les mêmes conditions hier soir. Du coup la réceptionniste passe par une ligne téléphonique de traduction. Elle parvient donc enfin à comprendre qu’il nous faut deux chambres et que moi je reste Trois nuits ici…

Finalement on est allé mangé dans un « best restaurant », qui avait l’allure et le style mais pas le prix deux fois plus cher que le restau de Séoul, mais c’était traditionnel et assez sympa. Notre hôtel est aussi un Best lol c’est un attrape touriste, mais avec les prix défiants toute concurrence, tout le confort (peignes et brosse à cheveux, lotion pour les cheveux, gel, laque, cure dent….:-), cendrier, briquet, mini frigo et un poste informatique qui ne marche pas du coup j’ai déconnecté la prise RJ et j’ai  la ligne internet dans la chambre que demander de mieux. Si ce n’est un meilleurs placement, il n’est vraiment pas facile de s’orienter dans ses ruelles les loves hôtels servent de repère, mais c’est pas tr-s bien situé dans la ville.

Voilà une journée comme on en vit certaine pendant les voyages : un transit et un rencontre sympa, même si ça me met à chaque fois devant mes énormes lacunes en anglais. Faut absolument que je bouffe du vocabulaire et que je refasse un peu de grammaire, c’est vraiment pas terrible lol

Pas beaucoup de photo du coup

Epilogue

 

Je voudrais encore une fois corriger un peu mes dires d’hier. Puisque après avoir rempli ma page journalière et posté mes photos. Je suis allé mangé à l’hôtel qui est aussi un restaurant Coréen traditionnel. Rien n’étant indiqué en Anglais je fat confiance au patron, quand des convives  un peu éméchés sur le départ interviennent. Ils ont l’air de vouloir s’occuper de de mon menu, visiblement bien fait il négocie et voilà avec un binbimpap, un plat traditionnel fait de légumes bouillis de ris etc., c’est très riche une explosion de saveurs en bouche mais il faut se méfier du condiment que j’avais déjà apprécié et qu’ils servent à volonté : il est assez épicé et reste longtemps dans la bouche. Au final le monsieur visbelement pas frais a réglé la note pour moi (à peu près 8€). Finalement une rencontre très sympa.

 

Pour passer le temps j’écris dans le bus et voulait faire un nouveau point sur la vie quotidienne :

Pour les fumeurs, c’est presque comme le japon. On ne fume pas trop dans la rue, certaines zones urbaines sont déclarées zone verte c’est à dire non fumeur. De temps en temps un espace dédiés à la pause mais c’est rare contrairement au Japon où ils étaient nombreux. Par contre à l’intérieur de nombreux espace fumeurs. Mais j’ai l’impression que globalement ils fument moins que les français et japonnais.

Les toilettes ne sont pas rares et gratuites ce qui est un vrai plaisirs, quand on sait comment c’est galère en france. Elles peuvent être à l’orientale (un baquet au sol sur lequel on s’accroupit) ou à l’européenne. Dans mon Hôtel défraichis de Songnisan j’ai eu l’honneur d’une cuvette japonnaise avec tous l’appareillage électronique et abattant chauffant.

Heureusement que j’avais pris mon adaptateur de prise électrique japonnais, il me sert bien, mais j’ai eu la surprise de rencontrer hier encore dans le même hôtel des prises européennes…étrange.

Par contre en ce qui concerne les poubelles c’est encore pire qu’en France, même dans les parcs il n’ay pas une corbeille publique une vraie galère, du coup on est obligé de laissé les trucs parterre alors c’est pas toujours propre, même si en général c’est vite ramassé par un balayeur.
A la télé c’est une orgie de Chaines, à peu prés une centaine, et les chaines cinéma passent beaucoup de film en anglais sous-itré en coréen, j’ai même regardé un film russe..lol Le reste c’est beaucoup de jeux, de l’information, des soaps et des chaines culturels qui passent pendant des heures des reconstitutions de fait historiques avec les personnages souvent assis en costumes traditionnels en train de résoudre des problémes familiaux ou de stratégie. Enfin il y a deux ou trois chaines consacré à des cours de math, d’anglais etc…ça à l’air aussi chiant qu’un vrai cours. Le ou la prof récite son intervention devant un tableau et commente des exercice…Pour les reste j’ai pu voir en direct une partie des match de roland garros et notamment la finale.

 

 

 

 

10 juin 2013

10 juin parc national de Songnisan

Classé dans : Non classé — bilbodelacomte @ 14 h 01 min

Journée de transfert vers le centre de la Corée. Je me suis levé trop tard mais bon. Je suis finalement arrivé à la gare routière. C’est un vrai capharnaüm, il me faut d’abord trouver le bon guichet : escalier, couloir, hall…on m’indique la voie. Puis trouver le bon car un chauffeur veut s’amuser et me dit que je peux prendre le bus de Sengiu qui est entre les deux. Je m’aperçois qu’il s’est un peu moqué de moi et que mon bus à un autre numéro. La vendeuse me donne un billet pour dans dix minutes ça va être  chaud. En plus elle me tend un billet avec une orthographe différente de celle de mon guide je comprend plus rien lol

Heureusement qu’un jeune homme me guide et m’amène vers la passerelles  : re Escalier, hall je descend les escalier et enfin me voilà dans le bus. Le chauffeur est un rustre lol.

Je sors enfin de Séoul, je vois défilé la ville par le fleuve c’est sympa c’est une vision inédite.

Je ne sais pas trop pourquoi je suis venu ici. Surement parce que les parcs nationaux de corée sont réputés où qu’un tou opérateur y emmène ses clients…? Non en fait c’est pour voir le Boudha géant plaqué or est marché dans la montagne à la découverte des tempes. Ça me rappelle un peu la région de Sendai et les balade que j’y ai faite.

La ville de Sengiu est comme toutes les villes coréenne, colorée, « hyper urbanisée » et moderne, mais on s’y arrête que quelques instants. J’arrive dans une bourgade paumée au pied des montagnes du parc. Ici il y a une grande rue avec des commerces et des restaurants et des hôtels pour la plupart vide, Nous ne sommes d’ailleurs que trois à être descendu à cet arrêt et je croise essentiellement des vieux et quelques couples en balade Hors saisons.

Rien n’est écrit en anglais et je galère un peu à trouver mon hôtel alors que c’est pas bien grand, je rentre dans l’un d’entre eux croyant reconnaître les idéogrammes mais je me fait encore balader, le gars me dit si si vous êtres bien au bon endroit alors que je lui montre le guide..Finalement je relis et décide que décidément c’est pas celui là, je pars et il se marre. Sa femme au comptoir n’avait pas vraiment l’air de se marrer…

Il était à deux pas avec un tenancier qui ne parle pas lui non plus le moindre mot d’anglais, ça devient difficile, mais me voilà je suis arrivé j’ai posé mes affaires dans une chambre au goût douteux, disons à la décoration grand-mère des années 70.

J’ai cru que je n’arriverai pas à me connecter dans ce bled, mais finalement…Je suis en train d’écrire sur le banc en face du commissariat, la connexion semble bien fonctionner ici alors que prés du parc elle ne marchait pas. Il fait déjà nuit. Le soleil se couche plus tôt ici vers 20H30 et les insectes apprécient mon écran et mes mollets …. mdrr

Au programme de l’après midi randonnée dan les bois et découverte de deux temples. Demain je ne sais pas trop si j’en découvre d’autre ou bouge ailleurs. Mes jambes me font parfois souffrir et la pente est raide pour aller visiter les autres.

Quelques éléments de coûts de la vie :

Un paquet de Marlboro : 1,90 €

Un ticket de métro ; 0,76 €

La chambre à Songnisan : 20 €

Le bus pour arriver ; 11,2 €

Une bouteille d’eau 50cl dans un distributeur : 0,65 €

Un bon repas dans un restaurant : 16,5 € mais hier j’ai payé 11,5 € pour la viande grillé

Voilà c’est pas très cher en fait, mais ça tient aussi d’un euro assez fort par rapport au Wuon… Globalement la vie ne semble pas évidente pour les coréens eux mêmes. La mendicité rare est plus présente qu’au japon et on rencontre beaucoup de vendeurs de trottoirs qui vous proposent tout et n’importe quoi pour dire de ne pas mendier. Et il sont aussi affamé de touriste on ma même proposé un costume sur mesure comme si j’avais une tête à acheter un costume, avec mon sac  à dos mon pantacourt. lol

la visite était sympa et le parcours agréable, je suis allé dans un petit tempe où il a fallut grimper une pente assez dure pour arriver enfin dans un endroit de calme et de paix au beau milieu des bois. Les moines que j’ai croisé régulièrement ne sont pas très avenants, il fixe devant eux ou sont cachés sous leur chapeau. Je dirai globalement que la plupart des coréens que je croise sont assez peu cordiaux et répondent rarement à mes signes. Il en existe quand même des exubérants que j’ai rencontré à Séoul et là un parmi la dizaine que j’ai croisé, un moine ma salué d’un chaleureux hello du haut du temple, et un autre (si ce n’est le même ?) m’a offert une pomme à mon départ. J’ai vraiment apprécié le geste et les quelques instants de calme et de détente dans cette forêt.

Voilà pour le reste vous regarderez les photos sur facebook : L’accès y est public (bilbo de la compté)

 

9 juin 2013

Seoul – 9 juin 2013

Classé dans : Non classé — bilbodelacomte @ 16 h 13 min

Après une journée précédente un peu stressante, je décide de partir tout au sud (1h15 de métro) à l’extrémité de la banlieue sud pour aller sur le site de Suwon : une forteresse du XVIIeme siècle classée par l’unesco. C’est l’occasion de traverser la banlieue de Séoul et ses blocs numérotés. Hier j’évoquais une ville pas si grande, je parlais évidemment du centre ville lol

Arriver sur place un espace d’information, la jeune femme ne se débrouille pas trop bien en anglais mais me passe deux petits papillon en anglais pour que je me rende sur le site. Il fait chaud, un soleil éclatant mais le ciel et clair, la brume est derrière mois et quelques rafales de vent soulage la brulure. Le circuit (6/7 km) autour de la ville se perd rapidement dans la ville on a du mal à l’apercevoir, seuls les bâtiments familiers permettent de s’orienter. Je cherche l’ombre fait de nombreuse et agréable pause sous les abris en bois servant de postes d’observation ou de commandement. L’ai frais à l’ombre fait du bien, mais il faut repartir…Ce fut une balade agréable où les surprises sont nombreuses. Je n’ai pas pu malheureusement participer au tir à l’arc traditionnel car je suis arrivé à 12h et que la prochaine séance se passait à 13H30.

Sinon la ville est sympa, très bariolée, des marchands de fruits et légumes frais dans la rue et un peu plus de sourires mais c’était à parier, dès qu’on s’éloigne de la capitale c’est habituel…lol

Quand je retourne à l’hôtel il est déjà 17h00, je n’ai toujours pas organisé mon voyage et je passe ma dernière nuit à l’hôtel il est urgent que je trouve. Mais j’ai besoin d’un endroit approprié : un café avec le wifi dans lequel me poser au calme.

Pour le calme ça va mieux, mais je décide d’aller à l’autre bout de la ville. Je ne vais quand même pas me poser sur la superbe terrasse du café en face de l’hôtel…? Je file donc, non sans prendre 6 lignes de métro au lieu d’une, parce que ça me semblait long de faire le tour….pfff Je n’ai pas fait la même erreur en rentrant évidemment…:-).

Les coréens lisent peu contrairement aux parisiens, mais je ne sais pas si c’est la mode Samsung, mais ils sont rivés sur leur smartphone, dont beaucoup sont équipé d’antennes avec lesquels ils regardent la télévision même dans le métro ou jouent à des jeux vidéos. J’ai même vu une fille qui se remaquiller dans le téléphone en se servant d’une caméra, 5 min après elle regarde à nouveau mais dans le dos en glace d’un autre téléphone une acharnée. Enfin après une brève séance d’information je peux dire que les hommes ont un problème de vue, ils sont très nombreux à porter des lunettes. Je dirais même plus, ils ont un problème de regard avec leurs lunettes énormes en écaille, ils ont des allures assez ringuardes. Il faut faire un geste humanitaire et leur envoyer Afflelou mdrrr

Après avoir fait le tour de la sortie de métro et admiré les buildings, je trouve enfin mon havre de paix dans l’un d’entre eux. Un gigantesque centre commercial type les galeries au premier étage et aux rdc un espace restauration : plein de petit stand salon de thé etc. A l’entrée, une très jolie réceptionniste, dans un anglais parfait, m’informe que le WIFI fonctionne mais que si je veux me poser il faudra aller en bas. J’aperçois un café sympa avec des banquettes confortables et des coussins ; un gars (Le patron je comprend un peu plus tard) travaillait sur ordinateur, il me donne les informations, je commande un café et c’est parti.

Je fait une recherche sur les circuits, parceque les circuits du Lonely Planet ne sont pas très parlants et j’ai besoin d’images ; du coup c’est fait ! J’ai une piste de quelques étapes. Je ne les énumérerais pas ce soir ça vous dirais rien lol, mais je ferais une carte bientôt.

En tout cas demain c’est départ en bus de 4h30 de trajet vers le centre de la corée.

A demain

 

 

 

12
 

Cost-effective Shamballa Je... |
Cscgclassesdemer2013 |
Nouvelleviedeaa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fostersiwu
| Sveitalia2013
| hmar02